Les cafés-rencontres

Des espaces d’épanouissement et de convergence des intérêts

Les cafés-rencontres sont des moments d’échanges et d’apprentissages sur des sujets précis qui touchent les réalités et les besoins des femmes qui fréquentent l’organisme. On les retrouve en différentes formules : sur une ou plusieurs rencontres, en discussion-conférence, en ateliers participatifs, etc.

 

Les cafés-rencontres sont animés par des personnes-ressources, les intervenantes du Centre ou des militantes de l’organisme.

Les cafés-rencontres à venir

Jeudi le 1er décembre de 17 h à 20 h. Plusieurs mythes reliés à la sexualité et la pornographie circulent encore aujourd’hui. Venez tester vos connaissances! Avec Johanne Jutras

Jeudi 3 novembre de 17 h à 20 h. Un espace pour libérer la parole et pour déboulonner les tabous entourant le plaisir sexuel dans l’authenticité et le partage. Avec

« Les cours d’affirmation ça m’a beaucoup aidé parce qu’avant, je m’accotais sur un mur et je prenais sa couleur. Ça amène à ça des Centres de femmes : à montrer que tu as le droit, toi aussi, de donner ton opinion, d’avoir des goûts, des préférences, que tu n’es pas obligée de subir… »

Les cafés-rencontre du Centre des femmes de la basse-ville abordent des thématiques qui reflètent la pluralité des vécus des femmes. Comme pour le déploiement de l’ensemble de ses services, l’organisme fait reposer le choix des thèmes des cafés-rencontre sur les besoins de ses membres ainsi que sur ses différents axes de travail.

 

Les axes de travail du Centre des femmes de la basse-ville

  • L’affirmation et la connaissance de soi
  • La santé des femmes
  • La pauvreté et l’emploi
  • La promotion des droits et l’égalité
  • Les violences faites aux femmes
  • La vie démocratique, politique et écologique
  • L’interculturalité

La reprise du pouvoir individuel et collectif des femmes est un processus qui traverse l’ensemble des sphères qui composent le vécu de celles-ci. Tout en reconnaissant que le parcours de chacune est unique, le Centre a choisi de concentrer ses interventions autour de ces axes qui correspondent, selon lui, aux différentes dimensions qui ont des impacts sur les conditions de vie des femmes.

Pour en savoir plus sur les moyens d’intervention du Centre des femmes de la basse-ville