L’avenir est féministe!

Par Ève, militante au comité Vigilance-Médias et conférencière

En ce 8 mars 2022, cette thématique est une graine d’espoir remplie de vives couleurs pour l’affiche qui a été réalisée par l’artiste Stacy Bélanger Bien-Aimé.  Au fil des années, j’ai fait un superbe constat : les choses bougent, les divers enjeux féministes portent un mouvement d’espoir et d’aller de l’avant. De plus en plus, de jeunes femmes prennent la parole et se mettent en action ou les deux à la fois, pour manifester leur droit d’être et revendiquer l’égalité. Parce que le féminisme, c’est l’égalité peu importe le sexe et le genre.

Je continuerai de militer tant que certains hommes auront ce regard pervers, requin et misogyne envers nous, les femmes. Je continuerai de militer tant que les femmes saigneront. Je continuerai de militer tant que les femmes seront esclaves de la pression sociale d’être toujours trop, vierge, putain ou mère. Je continuerai de militer tant que le syndrome de la biche effarouchée m’habitera ainsi que toutes celles qui marchent peu importe le trottoir foulé. Je prendrai le pavé tant que toutes les femmes ne seront pas libres et que nos vagins auront une détermination sur notre présent, futur et passé. À chaque année, cela me remplit d’espoir tous ces flambeaux passés aux jeunes générations. La flamme ne s’éteindra pas tant que toutes les femmes ne seront pas libres. L’avenir est féministe, plurielle, non genré et solidaire.

Vous aimeriez peut-être aussi:

L’écoféminisme spirituel : un modèle de résistance

La crise environnementale et sociale se répand mondialement telle les ondes autour d’une pierre lancée dans l’eau. À l’aune de ce contexte d’urgence, l’écoféminisme soumet diverses analyses à son approche qui associe, de manière générale, écologie et féminisme. Une telle alliance est créée avec un souci de révolutionner les rapports entre les sexes, les classes sociales, les peuples ainsi que les rapports avec la nature.

Lire la suite >

Brève histoire des femmes au Québec

L’éclatement de la rhétorique des sphères privée et publique engendre une « révolution féministe ». En effet, c’est l’explosion du modèle de la ménagère assujetti financièrement à son mari. C’est le féminisme de la « deuxième vague ». Les bouleversements qu’aura engendrés cette époque particulière laisseront une empreinte immuable sur tout l’Occident (Baillargeon, 2012, p. 181).

Lire la suite >

Ne donnons pas de chocolat à la fête des Mères!

Nous voici peu après les trois où se vend le plus de chocolat (Saint-Valentin, Journée internationale des droits des femmes et Pâques), mais le public ignore encore les enjeux de santé et de droits de la personne autour de cette substance qu’on associe avec l’innocence de l’enfance et des fêtes heureuses.

Lire la suite >

Le V-Day

Une fondation, un mouvement solidaire entres femmes, mais aussi avec des hommes qui participent à collecter des fonds tous les 14 février depuis 1998. Pour toutes ces survivantes, cette journée d’empouvoirement qui, année après année, se poursuit pour qu’elles ne soient plus seules mais aussi et surtout, pour que l’on puisse entendre leurs voix.

Lire la suite >